Comment comprendre le maniérisme ?

La peinture est caractérisée par de nombreux mouvements artistiques dont le maniérisme. Découvrons ensemble l’origine, les caractéristiques et les peintres qui ont marqué ce mouvement artistique.

Origine

Étymologiquement, ” maniérisme ” est issu du mot italien “maniera” qui signifie “style, manière”. Le maniérisme a particulièrement connu un succès en Italie de1520 à 1580. Il est apparu dans un contexte politico-religieux troublé par des réformes religieuses et des guerres meurtrières. Pour plus de précision jetez un coup d’œil ici.

Caractéristiques

Les peintres maniéristes utilisent une couleur clair-obscur pour peindre leurs œuvres, afin d’extérioriser leurs sentiments. Le maniérisme privilégie donc les sentiments de l’artiste au détriment de la réalité. Ce qui permet d’obtenir des tableaux raffinés avec des détails précis suscitant une vive émotion chez le spectateur.

Les toiles maniéristes représentent généralement des corps nus ou presque, dans des postures parfois complexes et des musculatures excessives. Les sujets représentés sont souvent en déformation ou en torsion, parfois difficile à comprendre.

Quelques peintres maniéristes

Jacopo Carucci

Il est considéré comme l’un des précurseurs du mouvement maniériste. Pour l’Église Santa Felicita à Florence en Italie, il a peint de nombreuses fresques (peinture murale) telles que : L’annonciation (1527), la Déposition (1527).

Jacopo Robusti

Surnommé le Tintoret (petit teinturier) en l’honneur à son père qui était teinturier, Jacopo est un célèbre peintre maniériste, connu pour ses tableaux représentant les scènes de la vie de Jésus et de la Vierge Marie.

Paolo Caliari dit Véronèse

Ses œuvres illustrent de nombreux aspects émotifs de la Bible. Il est connu pour avoir peint les tableaux tels que les noces de Cana (1563), Moïse sauvé des eaux (1580).